Passer au menu Passer au contenu

Vous êtes sur le site Chaudière-Appalaches, mais nous vous avons localisé dans la région : ###detected_region###

La famille Champagne de Sainte-Agathe-de-Lotbinière proclamée 66e famille agricole!

Publié le 30 novembre 2022 - Écrit par Fédération de l’UPA de la Chaudière-Appalaches

Catégorie :

  • Chaudière-Appalaches
  • Communiqués
  • Actualités
  • Citoyen/Citoyenne
  • Producteur/Productrice
  • Production laitière
  • Famille agricole
  • Clientèle

Québec, 30 novembre 2022 – En marge de la 5e édition du gala de l’Union des producteurs agricoles (UPA), la Fondation de la famille agricole a proclamé la famille Champagne, famille agricole 2022.

VidéoCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre

La petite histoire

C’est en 1923 que Hervé Champagne devient propriétaire de sa première terre aux limites de Sainte-Agathe-de-Lotbinière. Moins de 20 ans plus tard, en 1942, Hervé fait l’acquisition d’un deuxième lopin et y emménage avec sa famille. Suivront les achats de plusieurs terres et l’installation, sur celles-ci, de Sauveur, Boniface, Viateur et Michel, quatre des fils de Hervé et de Yvonne Giguère, qui y auront leur propre entreprise agricole. 

Les frères Champagne partagent la machinerie et s’entraident pour leurs travaux. Viateur rêve d’une plus grande étable pour y loger tous les troupeaux et deux de ses frères, Boniface et Michel, s’impliquent dans ce projet. En 1968, la Ferme Champagne & Frères est officiellement fondée. Sauveur conservera sa ferme, mais sa collaboration sera bien présente jusqu’à sa retraite.

Une qualité de vie

Les trois frères, Viateur, Boniface et Michel créent un modèle d’entreprise qui servira de nouvelle base à la vie de famille. On priorise un équilibre de vie qui leur permet d’avoir des fins de semaine de repos et des vacances, on achète même une roulotte afin que chaque famille puisse s’évader, à tour de rôle.

Viateur fut malheureusement victime d’un accident de la ferme et en est décédé, mais Boniface et Michel maintiennent l’entreprise. Au fil du temps, la ferme prend de l’expansion et des employés sont embauchés pour parvenir à réaliser tous les travaux. Les enjeux de main-d’œuvre sont déjà présents. En 1991, les frères offrent à Éric, fils de Michel, et à leur neveu, Jean-Pierre Martineau, déjà sur la ferme de prendre la relève. Sept ans plus tard, Boniface se retire et le deuxième fils de Michel, Steeve, intègre la compagnie, puis, en 2002, Michel transmettra la relève à son plus jeune fils, Vincent, et à un de ses neveux, Frédéric, frère de Jean-Pierre. Cinq nouveaux propriétaires, toujours de la famille, prendront les rênes, soit trois fils de Michel, Éric, Steeve et Vincent Champagne, et deux neveux, Jean-Pierre et Frédéric Martineau, et chacun d’eux possède une formation en agriculture. Le flambeau a récemment été repris par deux fils d’Éric Champagne, Mathieu et Alexis ainsi que par Jérémy, un des fils de Jean-Pierre Martineau.

Faire rayonner l’entreprise

Après la rénovation et l’agrandissement de la ferme, en 2018, la famille organise l’ouverture de ses portes afin que les citoyens voient les nouvelles installations; 2 000 personnes s’y présentent. En 2019, 3 000 visiteurs sont accueillis à l’activité Portes ouvertes sur les fermes du Québec de l’UPA. Régulièrement des groupes d'étudiants de l’ITAQ, stagiaires, futurs agronomes, visiteurs sont reçus à la ferme. En plus de faire rayonner l’entreprise auprès de leurs concitoyens, plusieurs membres de la famille s’impliquent dans la communauté, que ce soit comme animateur chez Agropur, au conseil municipal, à la caisse populaire Desjardins, à la présidence de la coopérative, au club optimiste ou à celui des motoneigistes.

À la ferme, dans le souci d’améliorer les pratiques et de préserver l’environnement, le sol est travaillé minimalement : on évite les labours et on intègre la culture intercalaire avec une couverture de sol, en plus de porter une attention particulière aux bandes riveraines, surtout lors de la crue des eaux pour protéger la rivière qui passe dans les champs. De plus, depuis 2021, les plastiques agricoles sont recyclés afin de diminuer l'empreinte écologique.

Une réussite économique

Le début de Ferme Champagne et Frères coïncide avec celui de la gestion de l’offre et la mise en place des quotas laitiers. En 1968, 80 vaches sont à la traite et on construit la deuxième stabulation libre en 1974 pour ramener les 120 têtes sur le même site. Jusqu’en 2002, le quota acheté suit l’amélioration de la production du troupeau. Alors qu’en 1977, le quota est d’environ 55 kg par jour pour 120 vaches en lactation, en 2002 il était de 120 kg pour un nombre identique d'animaux. On produit maintenant plus de 630 kg quotidiennement, avec un peu moins de 400 vaches en lactation. Depuis 20 ans, l'entreprise prend de l’ampleur et obtient un lait de qualité de façon durable. Les propriétaires prévoient, dans l'année à venir, l'acquisition d'une ferme porcine de 5 000 têtes et d'une érablière de 5 000 entailles, d’autres défis de taille sont donc à venir.

L’humain avant tout!

La qualité de vie a toujours été une valeur essentielle au sein de l’entreprise. En 2022, on décide même d’intégrer les services d’une travailleuse sociale, expérimentée en agriculture, pour accompagner tant le groupe dans les choix à faire que chacun dans ses défis personnels, et ce, à raison d’une fois par mois. Chaque année, une fête rassemble la grande famille sur la ferme, car tous y ont œuvré dans leur enfance. Les compétences acquises sur la ferme sont inestimables et ceux qui y ont fait leurs armes sont reconnus pour avoir du cœur à l'ouvrage, être débrouillards et engagés. Si aujourd’hui, chacun se spécialise davantage, la cogestion est de mise et les décisions importantes sont prises ensemble.

La Ferme Champagne et Frères qui réalise désormais des revenus de plus de 5 M$ subvient à la retraite des propriétaires, tout en permettant à la relève de s’y établir. Les valeurs humaines prédominent puisque les propriétaires se soucient d’abord du bien-être de leurs employés, tout en maintenant la grande qualité des produits offerts aux citoyens. Leurs décisions ne sont pas uniquement basées sur l’aspect technique et économique, les gens qui composent le groupe priment. En 2022, l’entreprise fait vivre huit familles, contribue à améliorer la vie de quatre familles guatémaltèques et emploie une jeune agronome et des étudiants qui nourrissent tous la même passion pour l’agriculture. Un tel succès découle des actions prises par la famille, de la plus récente en remontant jusqu’aux premières terres achetées par Hervé, le grand-père. En 2023, la ferme franchira le cap des 100 ans! La famille a su faire évoluer son modèle d’entreprise agricole tout en maintenant un équilibre travail-famille afin d’intéresser les générations futures à prendre le relais. La Fondation de la famille agricole souhaite encore longue vie à cette entreprise bien de chez nous.

La Fondation de la famille agricole bénéficie du support financier de plusieurs partenaires du milieu et du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre. La Fondation souligne les valeurs et la réussite des familles agricoles du Québec, et décerne le prix de la famille agricole chaque année. Les organismes partenaires de la Fondation sont Sollio Groupe Coopératif Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, le Mouvement Desjardins Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, le Regroupement des familles agricoles lauréates et l’Union des producteurs agricoles. Suivez la Fondation sur Facebook Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre!

Nouvelle récente

  • Image par défaut

    Vols de véhicules et vols dans les véhicules : Conseils de prévention

    <strong>La Sûreté du Québec désire rappeler quelques conseils afin de prévenir les vols de véhicules et les vols dans les véhicules</strong><br /> &nbsp;

    En savoir plus
Voir toutes les nouvelles